AFECC

PRÉSENTATION

L’AFECC est l’Association Française des Éleveurs de Chevaux Criollos. Elle a été créée en 1999 par son actuel Président, Philippe Bergeron. Depuis l’année 2015, l’Association se développe substantiellement du fait de l’apparition de nouveaux éleveurs de chevaux Criollo et de leur entrée au sein de l’association.

Elle a pour mission de promouvoir la race du Criollo en France et de gérer le Registre Français du Cheval Criollo.

L’AFECC est membre de la FICCC, la Fédération Internationale des Eleveurs de Chevaux Criollo qui regroupe les différentes Associations d’éleveurs du berceau- l‘ACCC (Argentine), la SCCCU (Uruguay), la ABCCC (Brésil), la ACCCP (Paraguay)- et d’Europe – la CRZVD (Allemagne) et l’ANACC (Italie).

L’AFECC est également membre de la Fédération des Poneys et Petits Chevaux de France (FPPCF).

La race du Criollo est reconnue comme telle par les Haras Nationaux, puis l’IFCE actuel, depuis 2012.  Avant cette date, les chevaux Criollo pleins papiers enregistrés en Argentine recevaient un livret d’identification en France sur lequel ils étaient enregistrés comme « Origine Non Constatée- ONC ». En novembre 2012, à l’issue des négociations menées par Philippe Bergeron, la race du Criollo a été officiellement reconnue par l’IFCE et les Criollos enregistrés en Argentine ont pu être déclarés en France sous la dénomination « Criollo ».

Depuis 2018, la situation a encore évolué, puisqu’il existe désormais un Registre Français du Cheval Criollo.


LE LIVRE GÉNÉALOGIQUE FRANÇAIS DU CHEVAL CRIOLLO

Avant 2018

Pour qu’un Criollo ait des papiers et soit reconnu comme un Criollo de Pure Race, avant 2018, il devait impérativement être enregistré dans l’un des Registres du berceau de la race. Les deux principaux registres sont celui de la SRA (Argentine) et de la ARU (Uruguay). L’inscription d’un Criollo dans un tout autre registre (Allemand, ou SIRE français, ou italiens) ne lui conférait, et ne lui confère d’ailleurs à ce jour, en aucun cas la qualité de cheval de « Pure Race ».

Depuis 2018

Depuis 2018 le Criollo a son propre registre en France, reconnu par le Registre Argentin de la SRA. Les règles de ce Registre sont très strictes afin d’assurer la pureté de la race et le maintien de son standard.

Ont intégré et peuvent intégrer ce Registre Français les chevaux Criollos:

  • importés et enregistrés dans l’un des pays du berceau de la race du Criollo, sur présentation des documents officiels et du pedigree 5 générations du cheval en question.
  • les chevaux nés en France et enregistrés dans l’un des pays du berceau de la race du Criollo
  • les poulains nés en France :

> Issus d’une saillie régulièrement déclarée d’un étalon inscrit au Livre Généalogique français du cheval Criollo et approuvé pour produire dans la race

> Ayant été déclarés à l’IFCE dans les 15 jours qui suivent leur naissance ;

> Identifiés conformément à la réglementation en vigueur ;

> Ayant reçu un nom composé conformément aux dispositions de l’Annexe 4 du présent Règlement et ne dépassant pas les 21 caractères ;

> Ayant acquitté le droit d’inscription au Livre Généalogique français du cheval Criollo s

> Ayant fait l’objet d’un contrôle de filiation compatible avec les ascendants déclarés 

> Immatriculés et enregistrés au fichier central des équidés (SIRE) qui leur délivre un document d’identification et une carte d’immatriculation.

Pour les reproducteurs :

  • Les chevaux enregistrés dans l’un des pays du berceau de la race du Criollo
  • Un système d’inspection des chevaux destinés à la reproduction a été instauré par l’AFECC. Pour être aptes à la reproduction les reproducteurs doivent avoir été « qualifiés » par la Commission de l’AFECC, être âgés d’au moins 3 ans, être inscrits au Registre Français et ils doivent en outre être identifiés, génotypés et immatriculés.

 

DOCUMENTS UTILES:



INFORMATIONS UTILES